France

Revue de presse France

– 7 mai 2017 : Le Parisien, Présidentielle : les bureaux de vote d’Issy n’ont pas pu ouvrir à 8 heures

“ »Il y a des bureaux qui ne sont pas encore ouverts », expliquait le conseiller municipal (PS) Thomas Puijalon, aux alentours de neuf heures. Le sien n’a pu ouvrir qu’à 8h17. « Il faut qu’un technicien intervienne pour réanitialiser les ordinateurs de vote, et cela prend une dizaine de minutes pour chaque bureau », poursuit-il.”

– 7 mai 2017 : France Info, Présidentielle : des problèmes de paramétrage sur les machines à voter perturbent le scrutin à Issy-les-Moulineaux

“Contactée par franceinfo, la mairie explique que la majorité des 47 bureaux de vote de la ville ont été touchés par ces problèmes de paramétrage.”

– 2 mai 2017 : France Bleue, Vote électronique : dans 5 ans, la France comme Le Mans ? par Alexandre Chassignon.

“- Comment pouvez-vous me garantir que mon vote a bien été comptabilisé ?

– Faites-nous confiance.”

– 2 mai 2017 : Les Echos.fr, Le vote électronique à l’heure de l’élection présidentielle… par Giovanni Verhaeghe (Director Market et Product Strategy chez VASCO Data Security).

“la problématique principale réside dans le fait que le vote démocratique dépend de la confiance qu’ont les citoyens à son égard.”

– avril 2017 : Science et pseudo-sciences, Le vote électronique est-il transparent, sûr, fiable ? par Chantal Enguehard.

“Une autre conséquence importante est que, si des transformations de votes ont compromis la sincérité de l’élection, il est impossible de présenter à un juge des témoignages ou des observations qui lui permettraient d’annuler l’élection.”

– 22 avril 2017 : France Bleue, A Bourges, les résultats des élections sont très rapides par Michel Benoît.

“La maintenance de ces machines à voter coutera 36.000 euros à la ville de Bourges, cette année.”

– 20 avril 2017 : Le Monde, Le pouvoir et la licorne magique par Damien Leloup.

“Selon tous les chercheurs en sécurité informatique, il est impossible de garantir la sécurité totale d’un scrutin en ligne.”

– 20 avril 2017 : France Info, Présidentielle 2017 : En Haute-Garonne, Fontenilles va expérimenter le dépouillement numérique par jleroy.

“Pour ce pour ce premier tour, le « dispositif reste expérimental » précise l’élu.”

– 9 avril 2017 : L’Est Républicain, Le vote électronique en question

“D’un point de vue de chercheuse, il n’y a aucune solution aussi sûre que le vote papier à l’urne tel qu’il est organisé en France. ”

– 30 mars 2017 : Interstices, Le vote électronique, 10 ans après… par Chantal Enguehard.

“La transformation de la société par le numérique est indéniable, mais doit être opérée avec discernement, car il n’est pas possible de tout informatiser. Avec le vote électronique, il semble que nous ayons rencontré une limite. ”

– 30 mars 2017 : NextInpact, Législatives 2017 : un avocat demande plus de transparence sur l’annulation du vote par Internet par Marc Rees.

“L’arrêté publié au Journal officiel a visé un avis de l’ANSSI, seulement ce dernier document n’a pas été publié. Me Pierre Ciric, avocat Franco-Américain vient lui-aussi de faire une demande de communication du précieux document.”

– 25 mars 2017 : Le Progrès, Saint-Chamond : « Les machines à voter ne sont pas piratables »

“A moins d’un mois de l’élection présidentielle, l’élue en charge des élections , Catherine Chapard, comprend qu’il est légitime de se poser des questions quant au risque pesant sur ce système de vote « Je sais qu’il y a une campagne qui vise à interdire les machines à voter et que leur fiabilité est critiquée. A notre niveau et avec notre matériel, je ne vois pas pourquoi on nous en interdirait l’utilisation.»”

– 22 mars 2017 : ZDNet, Vote électronique : la blockchain à la rescousse ? par Louis Adam.

“D’autre part, la question de la sécurité du système reste perfectible : « On n’a pas encore eu l’occasion de faire auditer le code du module. En tant que développeurs, on a la sensation que l’essentiel du code est solide, mais on sait aussi que l’authentification pourrait être un point faible, par exemple » explique Thibauld Favre.”

– 21 mars 2017 : Miroir Social, Vote électronique : face à une direction incapable de prouver une sécurisation totale, la justice annule les élections chez SAP par Rodolphe Helderlé.

“Le 6 mars, le deuxième tour des élections de SAP a été annulé pour une faille de procédure sur le vote électronique.”

– 16 mars 2017 : Parlement européen, Démocratie en ligne dans l’Union européenne : potentiel et défis

“souligne l’importance du vote en ligne et du vote à distance sur internet, […]”

“demande à la Commission de fournir une évaluation ou une consultation indépendante de l’opinion publique en ce qui concerne le vote en ligne, comportant une analyse de ses forces et de ses faiblesses, en tant qu’option de vote supplémentaire pour les citoyens, et de la soumettre aux États membres pour examen au plus tard à la fin de l’année 2018 ;”
 

– 14 mars 2017 : Israel Valley, Hold-up sur le droit de vote des Français de l’étranger par Christophe-André Frassa, Sénateur représentant les Français établis hors de France, Secrétaire national des Républicains chargé des Français de l’étranger.

“La Fédération les Républicains des Français de l’étranger s’associe pleinement à l’initiative, prise par François, de mettre en place, dès son élection, un vote électronique généralisé pour tous les Français de l’étranger.”

– 8 mars 2017 : Le Figaro, Pourquoi les Français de l’étranger ne pourront pas voter en ligne par Elsa Trujillo.

“Matthias Fekl évoque la crainte d’«annulations de l’élection» ou d’un «doute sur la sincérité du scrutin tout entier».”

– 7 mars 2017 : France Diplomatie, Vote électronique a l’étranger – Déclaration de Jean-Marc Ayrault

“Il est ahurissant qu’un candidat à la présidence de la République méconnaisse à ce point le niveau élevé de la menace de cyber-attaques alors que des institutions publiques et privées en subissent quotidiennement.”

– 7 mars 2017 : Le Huffington Post, Pourquoi ce que ferait l’État pour sécuriser le vote par internet ne serait pas suffisant par Gregory Rozieres.

“Pour assurer la sécurité du vote, il faut que le serveur, l’authentification du votant et l’ordinateur de celui-ci soient sûrs. « Il y a des solutions spécifiques pour tous ces problèmes, mais aucune qui ne peut les résoudre en même temps », estime la spécialiste.”

– 7 mars 2017 : Le Monde, Annulation du vote électronique : des craintes d’une « attaque majeure rendant le système indisponible »

“Sans exclure des risques de manipulation, voire de fuites de données confidentielles, comme des listes d’électeurs ayant voté pour un candidat, l’Anssi semble avoir donc surtout considéré que c’est le bon fonctionnement de la plate-forme qui pouvait être visé.”

– 7 mars 2017 : 94.citoyens, La gauche demande l’arrêt du vote électronique à Villeneuve-le-Roi par C. Dubois

En 2014, des recours contre les municipales avaient été déposés par l’opposition, motivés par l’usage du vote électronique, mais ceux-ci ont été retoqués par le Tribunal administratif puis le Conseil d’Etat.

– 6 mars 2017 : Le Monde, Législatives : les Français de l’étranger privés de vote électronique pour des raisons de sécurité par Damien Leloup.

“Des mesures spécifiques devraient être prises pour faciliter l’accès au vote, avec notamment une prolongation jusqu’au 31 mars de la date limite pour faire une demande de matériel de vote par correspondance.”

– 3 mars 2017 : Rue89, Généraliser le vote électronique, la mauvaise idée d’Emmanuel Macron par Thierry Noisette.

La Cour constitutionnelle allemande a jugé en 2009 le vote électronique contraire à la Constitution parce qu’il ne permet pas aux électeurs de contrôler le déroulement ni de vérifier le résultat.

– 23 février 2017 : Le courrier des maires, Faut-il restreindre le vote électronique et les machines à voter en France ?

Tout en affirmant que les cybermenaces ne devaient pas être « tétanisantes », Guillaume Poupard a plaidé en faveur du système traditionnel. « De fait, ce processus encore très concret, avec des bulletins, des enveloppes… Ça, c’est de nature à me rassurer.

– 18 janvier 2017 : NextINPACT, Le numéro un de l’ANSSI défavorable au vote électronique par Xavier Berne.

Tout en affirmant que les cybermenaces ne devaient pas être « tétanisantes », Guillaume Poupard a plaidé en faveur du système traditionnel. « De fait, ce processus encore très concret, avec des bulletins, des enveloppes… Ça, c’est de nature à me rassurer.

– 16 janvier 2017 : Mediapart, Le vote électronique, une fausse bonne idée ? par Jean-Pierre Favier.

avant de prendre des décisions hâtives et de généraliser le vote électronique pour chaque consultation, nous ferions bien de regarder l’expérience de nos voisins européens.”

– 31 décembre 2016 : ZDNet, Vote électronique: en France, aux USA, tout baigne? Hum… par Thierry Noisette.

Les responsables des élections objectent que ces machines ne sont pas connectées à Internet et sont donc protégées. Cela ne fait aucune différence, explique M. Bernhard, puisque est insérée dans chaque machine, et avant chaque scrutin, une carte mémoire contenant les paramètres du vote. C’est aussi dans cette carte que sont stockés les résultats. Or, les ordinateurs qui paramètrent ces cartes sont fréquemment connectés à Internet.”

– 30 décembre 2016 : Le Parisien, Elections : que penser des machines à voter ?

Enfin d’autres municipalités tentées par cette procédure ont abandonné l’idée pour des questions de budget, ces machines ayant un coût.  ».”

– 30 décembre 2016 : Numerama, Les machines à voter alarment un député par Julien Lausson.

pour l’Allemagne, il y aura les élections générales en septembre. Fin novembre, le patron du renseignement allemand, Bruno Kahl, expliquait «  qu’il y a des indications selon lesquelles des cyberattaques se produisent dans le seul but de produire de l’incertitude politique ».”

– 28 décembre 2016 : NextInpact, Élections 2017 : un député s’inquiète du risque de piratage des machines à voter par Xavier Berne.

“Alors ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve s’était de toute manière opposé à plusieurs reprises à ce que les machines à voter soient totalement interdites en France – et ce alors que le Parti socialiste avait demandé en 2007 l’abandon de tous ces appareils…”

– 25 novembre 2016 : Le Monde, Election américaine : comprendre les soupçons de fraude électronique par William Audureau et Jeanne Dall’Orso.

Comme le rappelle l’ingénieure et mathématicienne Emily Gorcenski sur Twitter, alors qu’un simple capteur de pouls nécessite pas moins d’une dizaine d’étapes de certification, il n’y a ni évaluation du code informatique, ni recherche de faille, ni suivi des versions du logiciel pour les urnes électroniques.

– 2 juin 2016 : Numerama, Vote électronique : l’étrange certitude de fiabilité du ministère de l’Intérieur par Guillaume Champeau.

Surtout, le ministère s’appuie sur trois décisions de justice pour affirmer qu’il n’est pas question de remettre en cause la sincérité du scrutin malgré l’opacité totale des machines à voter.

– 25 mars 2016 : NextInpact, L’interdiction des machines à voter (à nouveau) rejetée à l’Assemblée par Xavier Berne.

“Sur le fond, le ministre de l’Intérieur avait quant à lui clairement indiqué en décembre 2014 qu’il ne souhaitait pas revenir sur le moratoire de 2007, dans la mesure où «aucun dysfonctionnement remettant en cause la sincérité du scrutin [n’avait] été relevé par l’État ou le juge des élections depuis le début de l’utilisation de ces machines».”

– 12 décembre 2014 : Numerama, Le référendum d’initiative partagée : une scandaleuse usine à gaz très indiscrète ! par Guillaume Champeau.

Il y a des possibilités bien réelles de fraudes (y compris commises par des puissances étrangères) mais puisqu’il est techniquement impossible de prouver qu’il y a bien eu fraude pour toute personne qui se contente de voter, le Conseil constitutionnel trouve qu’il n’y a rien à redire au vote par internet.

– 6 novembre 2014 : Axelle Lemaire favorable au vote par internet : pourquoi c’est une erreur (Numérama)

Il y a des possibilités bien réelles de fraudes (y compris commises par des puissances étrangères) mais puisqu’il est techniquement impossible de prouver qu’il y a bien eu fraude pour toute personne qui se contente de voter, le Conseil constitutionnel trouve qu’il n’y a rien à redire au vote par internet.

– 17 octobre 2014 : Le PS se prend les pieds dans le vote par Internet (Numerama)

Le référendum, qui risque fort de tourner à la farce avec un tel manque de contrôle, prend en tout cas une tournure judiciaire. Le Parti socialiste, désormais au courant de la faiblesse de son scrutin, annonce dans un communiqué une « plainte pour faux et usage de faux, et usurpation d’identité pour les quelques incidents constatés dans la journée de vendredi ».

– 3 février 2014 : La machine à voter fait débat (Paris Normandie)

Ce qui aurait pu n’être qu’une délibération parmi d’autres s’est transformé en attaque en règle. Lundi soir, lors du conseil municipal, les élus de l’opposition sont montés au créneau, parfois violemment, contre l’utilisation de machines à voter.

– 7 janvier 2014 : L’UMP renonce au vote électronique… mais pas la France (Rue89)

Thierry Solère a expliqué que « par nature, le vote papier peut assurer une parfaite transparence de la procédure  ».

– 26 décembre 2014 : Le vote électronique, énième reniement numérique de la présidence Hollande (ZDnet)

En mars 2007 (François Hollande était alors son Premier secrétaire), le PS demandait « un moratoire sur l’utilisation des machines à voter lors des élections présidentielles et législatives ».

– 26 décembre 2014 : Le gouvernement refuse d’interdire les machines à voter (Next Inpact)

Brandissant les « lourds désavantages inhérents » à ce procédé technique, la députée Isabelle Attard a demandé en juillet dernier au ministère de l’Intérieur s’il comptait « interdire le vote électronique lors de tous les scrutins électoraux ».

– 2 décembre 2014 : Vote électronique : oups, il manque des voix dans le décompte de l’UMP (Rue89)

Une telle différence [132 voix] est normalement impossible dans un vote électronique. Contactée, l’UMP explique qu’une réunion a lieu ce mardi soir pour mettre les choses au clair et proclamer officiellement les résultats. La présidente de la Haute autorité, Anne Levade, n’a pas, pour l’instant, répondu à nos appels.

– 29 novembre 2014 : Election à l’UMP : « Vous pouvez écrire que c’est le bazar ! » (Rue89)

La principale critique est celle de la « boîte noire ». Les votants repartent un peu désorientés : « Ça a bien été comptabilisé ? »

Pour aider les plus âgés, un assesseur s’assoie à côté de l’ordinateur. En théorie, il se lève et détourne le regard au moment du vote, mais, dans la pratique, il peut parfaitement jeter un coup d’œil sur l’écran.

– 29 novembre 2014 : Le vote électronique à l’UMP victime d’une cascade de bugs (Le Figaro)

« Pris individuellement, il n’y a pas mort d’homme. Mais l’accumulation des problèmes montre que des questions essentielles ont été traitées avec une incroyable légèreté. C’est dommage », regrette Hervé Mariton.

– 29 novembre 2014 : UMP : pourquoi l’élection de Sarkozy est un cyber-fiasco (Rue89)

Dans ces conditions, il est légitime de se demander si le vote des primaires de l’UMP n’a pas été altéré par des tiers. L’UMP s’en défendra sûrement, mais les faits sont là, ils sont vérifiés, Paragon a mis en place une infrastructure de vote particulièrement faible et vulnérable, pas même à jour de failles dont les correctifs sont disponibles depuis plus de six mois

– 29 novembre 2014 : Élection à l’UMP : « impossible » d’avoir un vote électronique « inviolable » (Le Point)

Il est de toute façon impossible de mettre en place un système de vote électronique qui soit totalement inviolable. La majorité des algorithmes qui gouvernent les systèmes de vote électronique ont déjà été cassés et découverts, cela pose donc un problème de confidentialité.

– 29 novembre 2014 : Adhérent de l’UMP, on m’empêche de voter (Radio-Londres.fr)

Malgré la copie de mon bulletin d’adhésion qui mentionne ma bonne adresse mail, un salarié de l’UMP a remis en cause ma bonne foi, tandis qu’un membre de la Haute Autorité m’expliquait qu’il se pouvait que l’UMP ait failli et que si cela était avéré, elle m’adresserait une lettre d’excuses après l’élection.

– 28 novembre 2014 : Vote électronique au risque de bugs et de fraudes : on aurait préféré que ce ne soit qu’à l’UMP ! (Rue89)

Ils n’ont pas encore découvert que les risques de piratage de la merveilleuse technologie du vote par Internet sont soulignés par des experts depuis une décennie. Dommage que les deux hommes ne s’inquiètent que pour leur précieuse personne. Ils ne sont pas allés jusqu’à contester le maintien du vote électronique dans des dizaines de communes de France.

– 28 novembre 2014 : Présidence de l’UMP : à peine ouvert, le vote connaît ses premiers couacs (BFM TV)

Durant l’attaque, l’équivalent de 26.000 requêtes par seconde ont rendu le site de l’UMP hors-service, selon une information BFMTV. L’attaque venait d’un même serveur, a-t-il également été précisé.

– 28 novembre 2014 : Congrès UMP : difficile enquête sur la boite noire du vote par Internet (Numérama) ”

A quelques heures de l’ouverture du scrutin pour l’élection du prochain président de l’UMP, le résultat de l’expertise sur la sécurisation de la plateforme de vote n’est toujours pas connu, et il ne le sera pas. Dans son enquête, Numerama s’est heurté au silence de tous les acteurs impliqués. (…) Il y a encore trois semaines, c’est le cabinet Bureau Veritas qui devait se charger de l’audit de la solution de vote électronique. Mais il a préféré jeté l’éponge (…)

– 25 novembre 2014 : Présidence de l’UMP : le vote électronique en question (France Soir)

Mais c’est surtout la crainte d’un piratage qui hante les couloirs de l’UMP. Bien qu’Anne Levade assure que le système a été mis à l’épreuve contre les risques d’intrusion, le risque que des hackers motivés puissent de toute façon s’infiltrer est réel.

Un élément enfin n’est pas pour rassurer Bruno Le Maire et Hervé Mariton : le refus de la Haute Autorité de publier des résultats département par département, pour des raisons de coût. D’autant que, en 2012, c’est grâce à ce décompte que des anomalies avaient été détectées.

– 23 novembre 2014 : Élections chez Orange : forte poussée des syndicats réformistes, CFDT en tête (L’Express)

Sébastien Crozier de la CFE-CGC (…) estime qu’ »au-delà du très bon score » de la CFE-CGC, « le vote électronique a été un désastre ». Selon lui, « 5 à 7% des électeurs » n’ont pas pu voter en raison de difficultés techniques, comme des pannes de serveurs, des hotlines saturées.

– 12 novembre 2014 : Elections professionnelles de l’éducation nationale : Seulement un compte sur six ouvert à 15 jours du scrutin (Le café pédagogique.net)

Seulement un électeur sur six est en situation de pouvoir voter le 27 novembre. La question d’un taux de participation particulièrement faible est posée.

– 6 octobre 2014 : NEXT INpact, Des députés PS s’opposent à l’extension du vote électronique par Xavier Berne.
– 3 octobre 2014 : Numerama, Victoire contre le vote par Internet à l’Assemblée Nationale par Guillaume Champeau.
– 2 octobre 2014 : Le Parisien, Bug du vote électronique
– 18 août 2014 : NEXT INpact, Vote en ligne : le gouvernement refuse finalement de se passer de Java par Marc Rees.
– 14 août 2014 : Le Point, Présidence de l’UMP : un vote à haut risque par Hugo Domenach.
– 4 août 2014 : La voix de France, Des conseillers consulaires se plaignent du vote électronique de Romain Brunet.
– 23 juillet 2014 : NEXT INpact, Un sénateur dépose une loi pour interdire les machines à voter par Xavier Berne.
– 15 juillet 2014 : Village de la Justice, Vote électronique : les entreprises face à la CNIL par Yaël Cohen-Hadria.
– 8 juillet 2014 : NEXT INpact, Une députée souhaite l’interdiction du vote électronique
– 29 juin 2014 : Le lab d’Europe 1, Un think tank proche d’Alain Juppé s’oppose au vote électronique pour l’élection du président de l’UMP
– 21 mai 2014 : La Voix de France, Élections consulaires : la participation sur Internet fait pschitt par Benjamin Adler.
– 20 mai 2014 : Libération, Elections consulaires : vote électronique, vote incertain par Alix Guillard.
– 13 mai 2014 : Communiqué de presse de Grégory Géminel pour le PCF Front de gauche, Patrice Fauqemberg pour EELV, Christian Castagna pour le Parti socialiste, Une machine qui rend le vote difficile !
– 10 mai 2014 : Lettre d’André Gattolin, sénateur des Hauts-de-Seine à Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur : usage d’ordinateur de vote lors du scrutin des européennes du 25 mai.
– 17 avril 2014 : Numerama, Les petits candidats privés du droit de contrôler le vote électronique par Guillaume Champeau.
– 17 avril 2014 : 01Business, Un rapport du sénat met en garde les communes contre le vote électronique par Marie Jung.
– 15 avril 2014 : Numerama, Vote électronique : un rapport du Sénat critique mais pas courageux par Guillaume Champeau.
– 15 avril 2014 : 94.Citoyens, Le vote électronique en question à Villeneuve-le-Roi par C. Dubois.
– 15 avril 2014 : Libération,« Heartbleed » : la sécurité en ligne touchée au cœur par Camille Gévaudan.
– 15 avril 2014 : 20 minutes, Le vote électronique, ce n’est pas pour tout de suite
– 15 avril 2014 : Libération, Vote électronique : un rapport parlementaire appelle à la « prudence » par Florent Latrive.
– 12 avril 2014 : Numerama, Vote par Internet et faille Heartbleed : faites-vous encore confiance ? par Guillaume Champeau.
– 10 avril 2014 : JDN, Élection des conseillers consulaires : vers un nouveau fiasco du vote sur Internet ? par Nicolas Ruscher.
– 8 avril 2014 : La voix du nord, Saint-Pol-sur-Mer : Christian Hutin à la tête d’un conseil qui jongle avec les oppositions et les majorités par Annick Michaud.
– 31 mars 2014 : Mediapart, Le vote électronique au Mans par Bruno Carbone.
– 25 mars 2014 : Maritima.info, 4 candidats contestent les résultats à Marignane
– 25 mars 2014 : La Provence, Les machines de la discorde par Brian Orsini.
– 25 mars 2014 : Le Parisien, Guérin (MRC) veut la transparence sur le vote électronique
– 25 mars 2014 : Politis, Machines à voter, où est passée l’urne transparente ? par Aurélien Vernet.
– 23 mars 2014 : L’Union, Le vote électronique ne fait pas l’unanimité par Stéphanie Gruss.
– 23 mars 2014 : France 3 Centre, Bourges : les électeurs ont-ils confiance dans le vote électronique ? par Vanessa Hirson.
– 22 mars 2014 : Vauclusematin.com, Les machines à voter d’Orange sont défectueuses
– 17 mars 2014 : La Gazette des Communes, Action sociale, pompiers, police municipale et vote électronique au menu du CSFPT
– 13 mars 2014 : Localtis.info, Vote électronique pour les élections professionnelles : le CSFPT vote contre par Thomas Beurey / Projets publics.
– 19 février 2014 : Libération, Voter n’est pas tweeter par Denis Pingaud.
– 29 janvier 2014 : Le Monde blogs, José Bové et Ska Keller, chefs de file des Verts par Philippe Ricard.
– 16 janvier 2014 : France 3, A Orange, les opposants ne veulent pas d’urne électronique par Olivia Malongo.
– 14 janvier 2014 : France Info,Orange : cinq candidats veulent supprimer les machines à voter par Matthieu Mondoloni, France Bleu Vaucluse.
– 8 janvier 2014 : Côté Brest,« Colère de Brest ! » s’indigne contre le vote électronique